post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Cheval de Guerre, un grand Spielberg qui marque les esprits



Sortie au cinéma en 2012, nous avons pu voir pour la première fois à la télévision gratuite, et avec une certaine émotion, "Cheval de Guerre".

Ce film magnifique du maître Spielberg, réalisateur prodigue qui sait nous émerveiller avec des scènes de toute beauté dans cette fresque lyrique et spectaculaire illustrée de somptueuses images dans un décor sublime, nous ramène très vite à la triste réalité historique. Durant ce qui a été pendant plus de quatre ans, une des plus grandes tragédies de l'humanité avec le sacrifice de dizaines de millions de vies humaines, la folie des hommes n'a pas épargné les chevaux, environ 14 millions furent enrôlés pendant la première guerre mondiale, tirant des pièces d'artillerie jusqu'à épuisement... quantité d'animaux sont morts de faim, certains blessés ou gazés. Du côté de l'armée française, les rares rescapés seront soignés dans des cliniques vétérinaires avant de retourner très vite sur les champs de bataille, selon certaines sources dix millions de chevaux, sont morts durant durant la grande guerre 14-18. A la fin du conflit, nombre de ces chevaux survivants, seront abattus, malades, épuisés, et les derniers encore vaillants, termineront à la boucherie, où vendus, resserviront en Inde dans l'armée britannique.

L'Histoire: en cet été 1914, l'Allemagne et l'Angleterre viennent de se déclarer la guerre. Lors d'une vente aux enchères en Angleterre, Ted Narracott, ancien héros de guerre, fermier très pauvre adepte de la bouteille, a le coup de foudre pour un jeune pure sang. Il l'achète pour une somme inconcevable, bien qu'il ne soit pas une bête de ferme destinée au labourage. Son fils, Albert, jeune adolescent, se prend d'affection pour l'animal, le prénomme Joey et réussit enfin à lui faire labourer un champ. La guerre éclate et le père d'Albert vend Joey à la cavalerie britannique. Envoyé sur le front français, Joey fait la connaissance d'un magnifique cheval noir, TopThorn. Joey devient la monture du capitaine Nicholls, qui sera tué dans un assaut suicidaire. Prise de guerre de l'armée du Kaiser, l'animal tente de survivre, entrainé dans une aventure périlleuse en plein conflit avec son nouvel ami TopThorn. De son côté, Albert, en âge de partir combattre, quitte la ferme familiale et rejoint le front dans la somme, dans l'ultime espoir de retrouver son ami qu'il n'a jamais vraiment oublié ....

VIDEO
video
Cheval de Guerre

Un chef-d'oeuvre pour les uns, un conte destiné avant tout aux enfants avec des scènes qui en font trop... pas le meilleur du maître Spielberg pour d'autres, quoi qu'on en pense ce film touchant, très esthétique et flanqué d'une bande son époustouflante nous tient en haleine pendant deux heures et demie. Si le héros principal de ce long-métrage est un Cheval, avec un grand C, égal de l'homme comme jamais, ce film marque vraiment les esprits pour l'humanisme qu'il dégage.

Enfin, à l'heure où de plus en plus de films sont tournés, grâce aux nouvelles technologies, le réalisateur surdoué du cinéma à l'ancienne, n'a pas son pareil pour nous rappeler que son "piqué" cinématographique et la pellicule 35 mm Kodak c'est tout de même autre chose, les nuances, le vibrato, l'étendue de la gamme des couleurs, c'est beau ! tout simplement, sans oublier, bien sûr, tout le talent de son directeur de la photo, le génial Janusz Kaminski. A noter, que le film a été travaillé en numérique "4K" ,en post-production et le Blu-ray non aseptisé, est un travail d'orfèvre de la vidéo, avec des image HD au plus près de l'atmosphère pellicule. Immanquable! ce Steven Spielberg dans la Grande Guerre d'après le roman de Michael Morpurgo (War Horse), avec Jeremy Irvine, et Emily Watson.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :