post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Detekt, le nouveau logiciel anti-espionnage



Ce logiciel de sécurité gratuit a pour vocation d'informer l'utilisateur sur un potentiel danger d'espionnage de son ordinateur.

Plusieurs affaires récentes, dont la plus emblématique sont les révélations du site Wikileaks, ont jeté un voile sombre sur la confidentialité de nos communications et de nos actions numériques. Sommes-nous espionnés lorsque nous naviguons sur Internet, et lorsque nous envoyons des SMS et des mails ?

S'il est difficile de répondre de manière tranchée à cette question, les suspicions sont fortes, et plusieurs ONG, dont Amnesty International et l'EFF (Electronic Frontier Foundation), ont décidé de mettre en place Detekt, un anti-spyware Open Source sur Windows, développé par Claudio Guarnieri, expert en sécurité informatique, et dont le but est de lutter contre la cybersurveillance des Etats qui violent les droits de l'homme, et particulièrement les droits de ceux qui, dans les régimes autoritaires, s'opposent aux oppressions, aux discriminations, ou à la censure.

Programmé en Python, ce nouveau logiciel gratuit en version 1.1, comprend encore des défauts de jeunesse, mais il peut déjà détecter des Chevaux de Troie comme DarkComet RAT, BlackShades RAT, FinFisher FinSpy, HackingTeam RCS... et des programmes d'infection qui visent avant tout l'espionnage des données, hors spywares publicitaires. Leur source diffère selon les cas, les logiciels espions indésirables peuvent se situer sur Internet, ou être commercialisés par des sociétés privées à des agences de renseignement. Les données récupérées peuvent par exemple être des mots de passe, des mails, des discussions sur skype, ou, plus inquiétant, des coordonnées bancaires.

Lorsque Detekt détecte une menace après un scan de votre ordinateur, il ne va pas supprimer le fichier indésirable, c'est à l'utilisateur de prendre les choses en main, et de consulter un professionnel de la sécurité informatique. Voici un élément qui ne convaincra peut être pas tout le monde.. mais l'espionnage ne concerne pas tout un chacun. En revanche, en 2014, la durée de vie d'un ordinateur non protégé est de moins de… 2 minutes, tous types d'attaques confondues. Du côté du logiciel, on peut à priori lui faire confiance, rien de plus désagréable que de se faire espionner par un logiciel de sécurité.

En effet, l'open source permet de vérifier ce que fait le programme visé - son code est sur Git-Hub -, sans tomber dans la paranoïa, c'est plutôt rassurant pour l'utilisateur. Quoiqu'il en soit, si vous souhaitez installer Detekt, il faut impérativement fermer tous les programmes en cours, et surtout les antivirus, qui peuvent être détectés, à tort, comme des logiciels espions. Non disponible sur Mac, le logicel est disponible en six langues sauf le français, mais il est simple d'utilisation et vous pouvez télécharger Detekt sur le site ResistSurveillance.org.

Lors de la Journée internationale des droits de l'homme, l'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden, qui avait révélé la surveillance d'internet par les Etats-Unis, a donné, mercredi dernier, 10 décembre, depuis Moscou, sa première téléconférence publique en France, à un débat intitulé "Surveillance des données et respect de la vie privée". Cet interview, vous pouvez la retrouver, ici en français, avec notamment son point de vue sur les avancées concernant la data protection des données privées et les programmes d'espionnage.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :