Feedly prend le relais de Google Reader

post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz
Alors qu'il existe pas moins d'une cinquantaine de services du même type, la jeune pousse Feedly semble avoir la préférence de nombreux utiliseurs en quête d'un nouveau lecteur de flux RSS.

L'annonce par Google de la fermeture de Google Reader au 1er juillet prochain a ouvert la voie à une véritable guerre de succession entre les services concurrents. Parmi ceux-ci, Feedly pourrait bien se tailler la part du lion.

Créé en 2008 et comptant à la veille de l'annonce de la fermeture de Google Reader 4 millions d'utilisateurs, Feedly a enregistré 500 000 nouvelles inscriptions en 48 heures, et 3 millions en quinze jours. Une augmentation de 75 % en deux semaines !

Bien sûr, pour recueillir les orphelins de Google Reader, la start-up ne s'est pas contentée de leur annoncer qu'ils étaient les bienvenus. Feedly a créé une nouvelle mise à jour (atteignant ainsi la version 14), avec notamment :

  • Amélioration du moteur de recherche, qui indexe 50 millions de flux et intègre les résultats de Google Actualités et YouTube
  • Possibilité de choisir des « Must-reads » parmi ses flux, afin d'être sûr de ne pas rater la moindre actualité provenant de ses flux favoris ; ce qui implique d'être suffisamment sélectif pour que cette option soit utile...
  • L'intégration d'un bouton de partage sur Google+ et LinkedIn, en plus de Facebook et Twitter
  • Prise en compte des préférences de lecture de l'utilisateur pour lui faire des suggestions de flux
  • Ajout d'une vue par titres seulement
  • Ajout d'un rafraîchissement en tirant la liste des catégories (classées par ordre alphabétique) vers le bas
  • Fonction de sauvegarde des articles

Les anciens utilisateurs de Google Reader devraient donc y gagner au change, Google Reader n'étant pas vraiment très lisible... précisons d'ailleurs que Google facilite le transfert des utilisateurs vers d'autres services en proposant de télécharger une copie de leurs données.

Car, il existe tout de même d'autre alternatives à Reader mis à part Freedly. Pour n'en citer que quelques uns, en version Web, il y a l'incontournable Netvibes, The Old Reader, mais aussi Yahoo Pipes, un véritable outil de veille et de traitement de l'information.

Sur tablette et smartphone, mais dans une approche plutôt magazine, on retrouve Flipboard, une application pour Android ou encore Google Currents (Google Flux d'actu).

Mais il faut toutefois surveiller ce qui se passera chez Google, qui a annoncé qu'un service de remplacement, nommé News, va être proposé. La question est désormais de savoir si Feedly aura réussi à fidéliser ses nouveaux utilisateurs d'ici-là, où s'ils reviendront naturellement à Google avec News. Affaire à suivre !


à lire aussi

  • Phree, le stylo connecté tout-terrain
    La start-up OTM Technologies, dans la mouvance des objets connectés, va lancer Phree, un stylo qui transmet ce qu'il écrit sur tous les appareils mobiles de l'utilisateur. A l'heure actuelle,...
  • Formation entrepreneur
    Depuis 2008 sur Internet, la TV des Entrepreneurs accompagne avec des formations gratuites, les entrepreneurs, créateurs et repreneurs...
  • Route du Rhum, une entame musclée pour les skippers
    Le départ de la Route du Rhum a rassemblé dimanche près de 150 000 personnes au port de Saint Malo et dans ses environs, notamment au cap Fréhel et jusqu'à la pointe du Grouin pour vivre cet...
  • Bond, le meilleur agent marketing de l'histoire du cinéma
    Ian Fleming, entamme sa carrière comme agent de change, puis, intègre les services secrets comme officier du renseignement dans la Marine britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Avant...