post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

De ForgetBox à Lima, le partage de fichiers en toute simplicité



Tenter sa chance aux Etats-Unis n'est pas si simple mais pour cette jeune startup franco-américaine c'est déjà un vrai succès pour son dispositif de stockage connecté.

Après avoir créé ForgetBox, le duo Séverin Marcombes et Gawen Arab revient avec un nouveau concept : « Lima ». Les fondateurs en 2012, de Cloud Guys Corporation, lancent au mois de juillet une campagne de crowdfunding sur Kickstarter pour financer leur nouveau projet. Les résultats ont dépassé de loin toutes les espérances. Lima va séduire en quelques jours plus de 6500 investisseurs et permettre de récolter dix fois les fonds espérés soit plus de 600 000$ pour passer à l'industrialisation.

Non seulement, cela permet à l'équipe de vérifier la véracité de leur concept auprès du public, mais cela accélère aussi la mise en production des appareils pour tester le marché.

Evidemment, cette solution de cloud privé n'est pas la seule disponible. Et l'on se pose vite la question de l'intérêt de ce nouveau matériel qui intéresse tant les investisseurs sur Kickstarter et surtout de ce qui le différencie de ses concurrents.

Il y a quelques semaines, nous avions parlé d'Infinit, qui vous permet d'associer tous vos appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones) pour constituer un cloud privé avec un important espace de stockage.

Infinit comme Dropbox ont donc un nouveau concurrent: « Lima » , qui mutualise vos appareils (stockage et synchronisation des données) au moyen d'un boîtier à brancher sur votre box et sur votre disque dur externe, auquel auront accès tous vos appareils sans être limité par la taille des mémoires des différents support et avec des transferts de fichiers instantanés.

L'interface du logiciel est un des points essentiels qui le différencie de ses concurrents. Le cerveau de Lima gère tous les fichiers de votre ordinateur quelle que soit leur taille et synchronise les mêmes contenus sur tous vos terminaux. De fait, vous bénéficiez d'une sauvegarde indépendante et même redondante avec plusieurs adaptateurs.

A la différence d'Infinit cependant, Lima est payant (environ 53 €), mais une fois que vous le possédez, le cloud est à vous pour de bon. Tandis qu'Infinit, disponible en version freemium, ne permet de disposer que des fonctions de base gratuitement. Ensuite, il faut payer un abonnement.

Pour savoir quelle solution choisir, il faut donc établir vos besoins : si vous nécessitez une solution complète sur le long terme, acheter Lima s'avérera rentable avec le temps.

La différence réside aussi dans le nombre d'utilisateurs : Infinit permet de construire un cloud avec ses amis ou collègues, tandis que Lima est personnel. Là aussi, c'est votre utilisation qui déterminera la meilleure offre à choisir.

Enfin, il faut noter que, tout comme Spotify, Lima permet à l'utilisateur de choisir quels documents il peut consulter hors ligne. Si vous utilisez Lima via votre smartphone dans le train, tant que vous avez du réseau, vous pouvez accéder à l'ensemble des fichiers de votre cloud.

Dès que vous perdez le réseau, vous pourrez consulter les fichiers stockés également sur votre smartphone, dans la limite de l'espace disponible. Un avantage de poids sur Infinit.

Les avantages par rapport à Dropbox restent les mêmes : pas besoin d'utiliser un serveur, et donc pas de souci de sécurité (Dropbox a été piraté il y a près d'un an).


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :