Des médias américains font appels à des robots pour écrire des articles

post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz
Cette startup américaine révolutionne le data journalisme avec un logiciel d'intelligence artificielle capable de rédiger une brève en analysant des résultats sportifs ou financiers, des données statistiques et depuis peu des flux Twitter.

Après une décennie de recherche dans le domaine de génération automatique de texte (GAT) en laboratoire, l'équipe de Narrative Science pousse toujours plus loin les limites de la technologie numérique et offre la preuve qu'un programme informatique peut imiter le raisonnement humain, pour peu qu'on lui apprenne quelque routines de notre langage.

La société basée à Chicago, est dirigée par Stuart Frankel, un ancien CEO de DoubleClick et deux universitaires experts en intelligence artificielle et journalisme. Les deux professeurs et co-fondateurs, Kris Hammond et Larry Birnhaum sont également co-directeurs de recherche du Laboratoire d'Information Intelligente (Infolab), sur le campus de l'université du Northwestern.

Aujourd'hui l'entreprise compte une trentaine de clients dont une chaine de télévision sportive américaine, des journaux de la presse quotidienne, et surtout depuis quelques semaines le célèbre magazine économique Forbes. Lu et approuvé par un lectorat fidèle non surpris de lire un flot journalier de brèves financières publiées et passées préalablement par la moulinette d'un algorithme d'une efficacité redoutable et sans contraintes horaires.

Alors soyons précis, on ne parle pas ici de reportages, d'enquêtes ou d'articles avec un art maîtrisé de la formule, de la subtilité ou de l'analyse qui caractérise l'exercice journalistique, mais bien de la génération de texte assistée par ordinateur, conçue pour fournir correctement une brève à partir de l'analyse de données et tableaux chiffrées recueillies sur le web.

actu bourse(Forbes propose sur son site des articles boursiers signés Narrative Science.)

Narrative Science a expérimenté sa technologie pendant plusieurs années, avec au début des articles stéréotypés concernant surtout les matchs de base-ball de ligues mineures. L'objectif à l'époque était surtout de rédiger des manchettes à partir des résultats sportifs de compétitions locales et peu importe si les brèves avaient des caractéristiques semblables.

Mais avec l'avènement des progrès de l'intelligence artificielle et les recherches menées par cette équipe de doctorants, les news de Narrative Science sont désormais proches de la perfection. Chaque article est générée en moins de 2 minutes avec une bonne qualité de la narration et de la syntaxe avec des expressions et des tournures de phrases journalistiques courantes. Le logiciel totalement innovant produit du contenu à la demande du client et permet de personnaliser le ton et l'angle des articles à rédiger.

technologie(Artificial Intelligence and Big Data analytics - Narrative Science.)

Concrètement, pour les matchs de base-ball, le programme commence par rassembler les données disponibles sur la Toile, récupère les scores sur les sites web des ligues, importe des photos pour illustrer les dépêches, puis d'autres infos ciblées comme des actions ou des incidents de match. Ensuite, il analyse l'ensemble et rédige des conclusions fondées sur les résultats des matchs précédents grâce aux données historiques qu'il recueille et garde en mémoire. Enfin, il rédige le billet à partir de modèles de langage avec les phrases clées et les expressions journalistiques disponibles dans sa base de données.

Bien loin, de vouloir mettre les journalistes au chômage mais plutôt de les dispenser de certaines tâches répétitives, Narrative Science reste sur son savoir-faire, l'article court et sommaire rédigé à partir de données chiffrées. Toutefois le concept ne s'arrête pas là et le marché est vaste, plusieurs sociétés utilisent déjà leurs services pour publier entre autres des comptes rendus d’assemblées générales et des rapports financiers mensuels ou trimestriels.

Lancée en 2010, la jeune pousse a d'ailleurs su séduire et rassurer les investisseurs américains sur ses activités et son marché potentiel. La startup a réussie en 2011 une levée de fonds de 6 millions de dollars auprès de Battery Ventures, un budget destiné à la recherche mais aussi pour se lancer dans plusieurs secteurs éditoriaux comme la politique, l'immobilier, la bourse et la finance.

Notes

[1] Crédits photo : Narrative Science (Capture d'écran)
[2] via Forbes Forbs Narrative Science (Capture d'écran)
[3] via Narrative Science Technology (Capture d'écran)


à lire aussi

  • Partage Ton Frigo, l'application contre le gaspillage alimentaire
    En France, chaque année 750 000 tonnes de produits frais restent invendues en grande distribution faute d'acheteurs, - soit près du tiers de la production alimentaire -, et seulement 15% sont...
  • Buzeo, une nouvelle version entre réseau social et site de streaming
    Sur ce marché en plein essor, deux jeunes web entrepreneurs de 25 ans, Quentin Busuttil et Aymeric Canton , ont décidé de mettre en place un site Internet sur lequel vous pourrez désormais...
  • Le cahier des charges web
    Lors de sa conception, un site internet efficace devrait fédérer tous les départements de l'entreprise, ce qui n'est pas forcément possible. La solution est de piloter le projet à partir...
  • Etes-vous branché Net et mobile ?
    Doté des technologies réseaux et des infrastructures en fibre optique les plus avancées, SRF construit le réseau de demain et répond aux attentes actuelles des consommateurs en matière de...