post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Loisirsenchères.com, l'ascension d'un nouveau mode de consommation



Les enchères en ligne font partie de ce nouveau credo de la consommation sur lequel s'est posée avec succès cette start-up bordelaise.

Et si vous profitiez des enchères pour acheter votre séjour vacances ? C'est possible sur le site d'achat en ligne loisirsencheres.com. Vous êtes à la recherche d'une activité, d'une bonne table, de bien-être, d'un hôtel ou de sorties à bas prix ? Le principe est simple. Une fois le thème choisi, renseignez les filtres et la sélection apparaît avec sa mise à prix, sa valeur réelle et le temps restant. Certaines enchères sont valables vingt minutes, d'autres une semaine ou plus, mais généralement elles s'achèvent dans les 24 heures.

Fixez vous-même les prix via la vente aux enchères, pariez, surveillez la montée des enchères et une fois le décompte terminé, en quelques minutes vous voilà peut-être devenu un heureux gagnant. Loisirsenchères.com propose toute une gamme de produits et services de loisirs classés en plusieurs catégories : hôtels, vacances, gastronomie, bien-être, sport, camping, sorties... à des tarifs intéressants et sélectionnés sur une base qualitative.

C'est ainsi qu'en misant quelques euros, vous pouvez décrocher une dégustation de vin pour 2 personnes, ou encore 4 nuits à Marrakech, un massage impérial en institut, ou 2 repas de fruits de mer, au quart de leur prix réel. Ainsi encore, une session de 20 mn en simulateur de vol pour 1 personne,un vol en montgolfière, une formation plongée en Méditerranée 1er niveau, niveau 2 ou 3... pour obtenir un tel choix d'activités aussi diversifiées que qualitatif, la startup a d'abord réussi à convaincre plus de 1500 partenaires, des tours opérateurs, aux compagnies aériennes, en passant par des hôtels, restaurants, théâtres, ou clubs sportifs.

On doit cette start-up à Thomas Boisserie, un Bordelais de 32 ans, co-fondateur et CEO de ce site de e-commerce novateur. Après un cursus école de commerce à Grenoble, un détour par l'Australie et cinq ans passé dans le mécénat au sein de l'association "Aide et Action", l'aventure de Thomas débute réellement en juillet 2014, avec de timides visites sur le site dans les premiers mois. Jusqu'à ce que le nombre d'enchères grimpe et se chiffre aujourd'hui entre 300 à plus de 400 par jour.

Car le jeu en vaut vraiment la chandelle et le concept séduit de plus en plus d'internautes désireux d'acheter au meilleur prix des vacances et loisirs selon la loi de l'offre et de la demande. Sans oublier le deal bien-sûr, celui de remporter l'enchère, mais avant d'enchérir on peut toujours vérifier sur internet la valeur de ce que l'on souhaite acheter. Car au final, il s'agit avant tout de bien choisir ses enchères, de s'informer et de tout prendre en compte pour réaliser une bonne affaire.

La plateforme loisirsencheres.com apporte justement avec ce système une nouvelle expérience de consommation proche de la gamification, un bon levier pour gagner des visiteurs et les fidéliser. Avec plus de 500 000 membres en 2 ans, c'est une belle réussite pour cette start-up, avec un énorme potentiel de croissance en France comme à l'étranger.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :