post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Luckyloc loue moins cher que son ombre



Alternative intéressante au covoiturage, Luckyloc permet aux particuliers qui n'ont pas de voiture, de se déplacer plus facilement avec une location à un euro par trajet.

Avez-vous déjà loué une voiture ou un utilitaire d'un point A à un point B ? Pour un déménagement d'une ville à une autre, par exemple ?

Si oui, vous avez dû remarquer que c'est beaucoup plus cher que de ramener le véhicule au point de départ. Et pour cause : lorsque vous déposez la voiture à un point B, l'agence de location doit payer un convoyeur pour ramener la voiture à son agence d'origine.

Et pourquoi pas relouer la voiture dans le sens inverse ? C'est la formule que propose Luckyloc aux agences de location et de covoiturage telles que VadrouilleCovoiturage ou Fly-Car.

Dans cet exercice entreprenarial, on retrouve un mixte entre l'économie collaborative et la consommation collaborative, avec un concept « drive away » qui a déjà fait ses preuves en Nouvelle Zélande, en Australie ou aux Etats Unis.

Pour attirer les clients potentiels , cette start-up née dans l'incubateur Paris Pionnières, loue à un prix record : un euro par jour, avec l'assurance responsabilité civile, l'assurance vol et dégâts et les kilomètres nécessaires pour faire le trajet plus un petit détour. Les frais d'essence et de péage restent à la charge du client.

Une solution-miracle ? D'abord, il faut noter qu'en cas de casse, la franchise est de 1500 euros, avec un montant qui sera prélevée à hauteur de la responsabilitée sans dépassé le montant du dépôt de garantie. Et que les trajets à sens unique concernent surtout les utilitaires, pour les déménagements de personnes ayant peu de meubles à transporter. Or, les déménagements d'étudiants se font en règle générale toujours dans le même sens : des petites villes vers les grandes villes, des régions vers Paris.

Du coup, seul le prix record pouvait rendre viable cette formule de transport résolument attractive. S'il y avait vraiment une forte demande, les agences de location ne feraient ni appel à des convoyeurs, ni à Luckyloc : elles reloueraient simplement à sens unique.

Mais en cas de non-rapatriement d'un véhicule, pour le loueur, le transfert par un conducteur particulier revient bien moins cher que les solutions actuelles. Alors pour étoffer son offre de trajets en voiture, la jeune équipe de Luckyloc.com, diplômée d'HEC Entrepreneurs, travaille avec de plus en plus de loueurs et développe des partenariats avec des sites dont le coeur de métier est la mobilité autour du transport.

A l'heure des grands départs en vacances, cette formule, pourrait aussi intéresser les débrouillards : en effet, plutôt que de prendre le TGV, pourquoi ne pas prendre un véhicule dans le sens Paris-province, en faisant du covoiturage pour partager l'essence et le péage ? A charge pour vous, ensuite, de revenir en train ou en covoiturage avec un autre conducteur.

Notes

[1] Crédits photo : Luckyloc (Home)


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :