post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

MyTroc.fr, consommer autrement n'est plus une économie marginale



Lancée au début du mois de Novembre par deux jeunes parisiennes, cette plateforme de troc propose un modèle d'économie circulaire ou tout s'échange et se recycle gratuitement.

Donner, c'est bien, mais troquer, c'est mieux ! C'est le message que veut faire passer la start-up qui monte, My Troc. Le principe est simple : j'offre aux internautes ce dont je n'ai plus l'utilité (vélo, manteau, armoire...) et je reçois en échange un certain nombre de "noisettes" qui correspondent au prix que je fixe préalablement. Dans ce concept, si un échange gratuit exclut le gain, il ne soustrait pas la valeur du produit, même si l'équivalence n’est pas simple à définir. Et, pour vous aider dans ce choix, un barème indicatif est disponible. Grâce à cette monnaie virtuelle collaborative de la plateforme, je peux à mon tour "acheter" des objets qui m'intéressent sur le site.

L'idée innovante de la plate-forme Mytroc.fr, c'est de proposer d'échanger aussi des services car tout un chacun peut apporter un savoir-faire pour aider, dépanner, échanger ses connaissances, ou encore des conseils avec quelqu'un d'autre. Un internaute peut par exemple donner ses chaussures à quelqu'un et gagner en échange un cours de guitare dispensé par un autre utilisateur du site. Ce système économique et collaboratif se développe donc de manière vertueuse, sans créer de relation directe vendeur-bénéficiaire. On est dans un modèle d'économie circulaire fondée sur l'altruisme.

VIDEO
video
1er réseau social d'économie collaborative, où tout peut s’échanger contre tout !

Pour Floriane, co-fondatrice de My Troc avec Célia en novembre 2014, cela permet de résoudre la question de réciprocité, lorsque les personnes qui échangent ces objets veulent quelque chose de spécifique en retour. Pour rechercher un troc, c'est très simple, grâce à un moteur de recherche localisée et par catégorie (Prêts/Locations, Biens, Loisirs, Services), mais, également avec des annonces visualisables sur une carte interactive. L'offreur dépose une annonce sur le site et le troqueur réserve le troc ou le négocie pour conclure et valider l'affaire avec les noisettes.

My Troc se veut également un réseau social amusant, une véritable chaîne humaine d'entraide qui permet de faire des rencontres enrichissantes et de mieux percevoir la valeur des objets qui nous entourent et des services que nous sommes susceptibles de donner.

Solidaire des actions pour la planète, la plateforme promet de reverser une partie de ses bénéfices à des associations écologiques. "Nous ne sommes plus prisonniers d'une monnaie unique et du système bancaire qui est rigide... Nous retrouvons une liberté dont nous avions même oublié l'existence.", témoignent les co-fondatrices du site My Troc, convaincues que l'on peut se comporter en consommateur plus responsable pour éviter de nuire à l'environnement naturel, mais aussi à l'environnement humain.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :