Le plus petit PC low cost du monde explose les ventes

post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz
Alors que les constructeurs visent surtout la performance, Raspberry Pi, le plus petit ordinateur du monde, remporte un franc succès sur le créneau du PC pas cher et moins puissant mais qui fait l'essentiel.

Le succès du Raspberry Pi dépasse tous les résultats espérés, tant du point du point de vue technologique que du buzz et des ventes réalisées depuis son lancement. Car au départ, le déploiement du projet est purement éducatif, le Raspberry Pi a été céé et developpé par une équipe de chercheurs pour initier les étudiants à la programmation et renforcer le programme d'étude informatique britannique.

Pourtant, le 29 février dernier, en quelques heures, lors de son lancement officiel, Raspberry Pi fait un buzz mondial inattendu sur la toile. Dès lors, les deux sites britanniques chargés de distribuer le produit, écoulent très rapidement le stock disponible et doivent faire face à une demande record.

Alors pourquoi un tel engouement pour ce dispositif informatique minimaliste ? De toute évidence la fondation Raspberry Pi avait surtout imaginé un avenir pédagogique, pour ce PC de la taille d'une carte de crédit (85,6 x 53,98 x 17 mm), livré sans boitier, sans périhpériques et sans système d'exploitation embarqué.

Mais qu'importe ! C'est bien le couple technologie/prix qui a fait sensation et qui constitue la principale nouveauté de cette ordinateur de poche, car il s'agit bien d'un véritable ordinateur. En effet, cette micro base d'ordinateur vendue 27 euros, offre toutes les fonctionnalités d'un PC pour un prix incroyablement bas.

Le circuit imprimé embarque donc un minimun de composants pour un maximun d'efficacité et un minimun d'énergie consommé. On y retrouve des connecteurs : un port Ethernet 10/100 Base-T, une sortie HDMI, une sortie vidéo RCA, une sortie audio Jack 3,5 mm, et 2 ports USB 2.0 qui permettent de brancher clavier et souris ou tout autre périphérique.

Le processeur ARM cadencé à 700Mhz, est fabriqué par Broadcom, le processeur graphique est un VideoCore IV adapté à de nombreux codecs, on dispose de 258 Mo de Ram, et selon certains essais, la puissance global de l'appareil pourrait se comparer à un Pentium II. Il n'y a pas de disque dure c'est une carte SD qui assure le boot et la mémoire fixe.

Concrètement, le Raspberry Pi prend en charge à partir d'un carte mémoire SD, des jeux vidéo relativement récents, fait tourner des applications pas trop gourmandes et lit de manière fluide un film HD de 1080p à 30 frames par seconde.

pazca CC by 2.0 Raspberry Pi

Le petit bijou technologique très demandé, devrait devenir un terrain de jeu privilégié pour les linuxiens, puisque le système d'exploitation par défaut est Linux. Vous trouverez donc disponible en téléchargement sur le site officiel, diverses distributions Linux open-source pour le Raspberry Pi.

Fort de son succès récent, on peut s'attendre à certaines améliorations pour simplifier sa distribution mondiale, un prototype de boitier est en cours, une amélioration de la RAM disponible est prévue et certainement à venir, une carte SD avec des applications pré-installées.

Notes

[1] Crédits photo : jared smith (Creative Commons By-SA)
[2] paz.ca (Creative Commons By-2.0)


à lire aussi

  • Visibilité sur internet
    Et, comme pour toute entreprise, afin d'évoluer sur un marché, il est nécessaire de bien connaitre son positionnement et son environnement concurentiel.Il existe pour cela quelques outils...
  • Pilo, la nouvelle pile écologique éternelle
    Les fabricants de piles ne vont pas être rassurés par le développement de Pilo, une startup parisienne qui souhaite commercialiser un concept révolutionnaire : le rechargement par la secousse....
  • Instagram accueille les vidéos et concurrence Vine
    Facebook avait promis une « grande idée », la voilà ! Il est désormais possible de publier des vidéos sur Instagram, ce service de partage de photos que le réseau social a racheté en avril...
  • Bureaux A Partager : tout est dans le nom !
    Comme nous avons pu le voir dans un article récent dédié à l'économie collaborative, cette nouvelle...