Pronounce, le casque pour mieux apprendre l'anglais

post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz
Conçu pour apprendre la langue de Shakespeare aussi que naturellement possible, ce casque d'apprentissage vous aide à décoder l'anglais plus vite.

Il est de notoriété publique que les français ont la réputation d'être généralement très éloigné des préoccupations linguistiques et en particulier de pratiquer très peu de langues étrangères. Et, cela se constate aisément lorsque nos représentants politiques s'essayent à parler le langage de leurs hôtes à l'étranger. Certes, le français est une belle langue, mais plus on connaît de langues, plus on est susceptible d'améliorer significativement sa communication et se mettre à l'écoute des peuples.

La startup hongkongaise Sound For Life Limited, créée en 2012 par trois entrepreneurs, a décidé de développer un tout nouvel accessoire innovant qui devrait permettre à chacun de mieux communiquer et pratiquer l'anglais : Pronounce. Il repose en réalité, sur un principe simple, que chacun peut vérifier aisément, bouchez-vous les oreilles… et parlez. Malgré tout, vous pouvez toujours entendre votre voix qui résonne dans votre tête grâce à la conduction osseuse. Développé en partenariat avec AfterShokz, leader mondial avec une technologie brevetée d'ostéophonie ou conduction osseuse, Pronounce est un casque en apparence ordinaire, muni d'un module sur lequel est greffé un micro.

Mais, lorsque vous posez ce casque sur votre tête, les écouteurs viennent devant le conduit de l'oreille, et non dedans comme les autres écouteurs. Le but de ce procédé est de véhiculer du son par des vibrations sur les os de la mâchoire et de la tempe, ce qui permet d'écouter du son tout en ayant les oreilles libres. Cette technologie avancée est utilisée notamment par les militaires pour communiquer distinctement entre eux sur un terrain d'opération. Le petit module, appelé le filtre dynamique, est l'un des atouts majeurs de Pronounce, puisqu'il va permettre de mettre le cerveau de l'utilisateur en état d'apprendre la langue plus facilement.

En d'autres termes, ce filtre contient un pattern linguistique qui facilite l'entrée de la "mélodie de la langue" dans le cerveau. Il ne vise d'ailleurs que les fréquences spécifiques à l'apprentissage de la langue anglaise. Ainsi, Pronounce sert davantage à s'écouter parler dans une autre langue qu'à écouter de la musique. L'objectif est d'obtenir rapidement un accent presque parfait par le biais de l'écoute.

Concrètement, lorsque l'utilisateur lit un texte à voix haute sur une liseuse, ou participe à une conversation, le casque PRONOUNCE s'active pour corriger le rythme de la langue ou les mots prononcés de manière incorrecte. La diction corrigée est transmise au cerveau, qui à son tour modifie naturellement la voix pour l'adapter à ce qu'il perçoit. Au fil du temps, lors des exercices, le casque reste désactivé la plupart du temps ce qui confirme que l'apprenant montre de réels progrès dans l'apprentissage de la langue.

La société Sound For Life Limited a investi le secteur des neurosciences depuis quelques temps déjà, notamment en acquérant des marques et des brevets. S'adressant au départ à une clientèle plutôt restreinte, la société s'est ouverte à un plus large public avec Pronounce, vendu au prix de 149 euros, cet outil d'apprentissage est totalement autonome. Et, selon son constructeur, il devrait permettre d'apprendre l'anglais deux fois plus vite qu'avec les moyens d'apprentissage traditionnels.


à lire aussi

  • Mega, une renaissance vers le Cloud participatif
    Lancé le 20 janvier dernier, un an pile après la fermeture de Megaupload, le nouveau service de Kim Dotcom était fortement attendu par les internautes. Tellement attendu, que le site fut...
  • Les réseaux sociaux dominent l'usage d'Internet
    Comment expliquer la croissance de ce nouveau « monde social » ? L'évolution vers le web 2.0 a intégré une dimension plus participative de la génération internet s'impliquant avec une...
  • Keycoopt, le recrutement par cooptation
    Lorsqu'on lui demande de dénicher un directeur de marque avec de l'expérience, parlant le mandarin, faisant du sport et étant d'accord pour venir travailler à Lille, Antoine Perruchot,...
  • Un placement d'épargne retraite novateur
    Aujourd'hui, plus d'un français sur trois ne s'est pas encore constitué une épargne de précaution, tout simplement parce qu'il n'en a pas les moyens. Dès lors, comment se constituer une...