post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Qwant, la discrète ascension du moteur de recherche français



Un an après la sortie en version officielle de son moteur de recherche tricolore, Qwant accélère son développement et s'engage sur le respect de la vie privée des internautes.

La suprématie de Google devenu l'outil planétaire, notamment en ce qui concerne les moteurs de recherche, n'est pas au goût de tout le monde. Lancé il y a un peu plus d'un an, le moteur de recherche français, Qwant, paufine ses fonctionnalités, termine le développement de son futur robot, et challenge Google de plus près en recueillant les faveurs de plusieurs sociétés.

En effet, le géant de la presse allemande, Axel Springer, a par exemple décidé de jeter son dévolu sur Qwant, avec l'acquisition de 20% du capital de la jeune start-up française. Considérant toutes deux Google comme un adversaire commun, les deux sociétés ont rapidement trouvé un terrain d'entente pour mettre à profit leurs synergies. Il faut dire qu'aujourd'hui, de nombreuses entreprises craignent le géant américain, car elles se sentent dépendantes du moteur de recherche. Elles cherchent un moteur de recherche qui soit à leur service, et non une entité qui les dirige dans une situation de quasi monopole.

Le marché des moteurs de recherche n'est donc pas si bloqué qu'il y paraît, même si les habitudes s'installent avec des parts de marché similaires où règne Google, de toute évidence le moteur de recherche français est prêt à évoluer très vite pour séduire des utilisateurs chaque jour plus nombreux. Qwant, qui peut paraitre à des années lumière de Google, a déjà eu plus de requêtes en 2014 que dans toute l'année 2013, et devrait terminer 2014 au-delà du milliard de recherches.

Mais revenons donc à la genèse de ce moteur de recherche, lancé en version officielle le 4 juillet 2013, par les deux co-fondateurs, Eric Léandri, Directeur général de Qwant, et l'investisseur Jean-Manuel Rozan, Président de Qwant. A commencer par l'idée principale de cette équipe ambitieuse : sortir des sentiers battus et proposer un moteur de recherche au service de ses utilisateurs, plutôt bien pensée et d'une nouvelle génération avec des recherches à 360 degrés dans cinq univers du web.

C'est à dire, un outil qui affiche sur un seule page dans quatre rubriques, tous les résultats que vous cherchez sous la forme de contenus, de données, de photos, de vidéos et de musique, issus du Net bien sûr, avec ceux des sites marchands, des sites multimédias tels que Youtube et Flickr, mais aussi des réseaux sociaux Twitter, Google+, Facebook... et même le Qnowledge Graph. L'utilisateur peut donc naviguer entre le web et les réseaux sociaux sans avoir besoin de quitter sa page de recherche avec un gain de temps énorme.

Les fonctionnalités sont multiples ainsi que les bonnes idées, par exemple, les « carnets de notes », une application web accessible après avoir créé un profil sur Qwant, permet de classer tous types de liens par thème et sauvegarder ce que l'on veut, intégrer des notes sur un site, suivre des carnets, créer des notes, commenter des carnets… les partager avec des amis ou garder vos carnets privés.

Car, Qwant vous garantit l'anonymat sur le web. Il se veut respectueux de la vie privée, un positionnement intéressant vis à vis de la concurrence, en outre, l'utilisateur, sur certaines requêtes, sera agréablement surpris de voir remonter des résultats qui n'occupent plus les premières positions dans les Serps. Les soutiens financiers de poids dont il bénéficie lui permettront de continuer à se développer au cours des prochains mois. Le site actuellement est accessible en 15 langues avec des utilisateurs dans 166 pays, Eric Léandri, annonçait en mars dernier la sortie prochaine en version 1.0 de son futur robot, Qwantify.

Source Image : http://pressroom.qwant.com


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :