post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Hassle, la place de marché au service de l'aide ménagère



Après la location d'appartements ou le transport partagé, cette startup propose une nouvelle expérience de service en faisant passé le ménage à domicile par le Net.

Le ménage est une corvée pour la majorité d'entre nous, en témoigne la quantité de français qui recourent à une tierce personne pour faire le ménage chez eux lorsqu'ils en ont les moyens. Dans ce cadre, une jeune équipe britannique a décidé de créer Hassle en 2012, une jeune pousse permettant de réserver des services d'aides ménagères en Angleterre et en Irlande, mais également, depuis peu, à Paris et en banlieue parisienne. L'entité française est dirigée et développée par Michael Cohen, ancien Netvibes, country manager France, et Alex Depledge, co-fondatrice de la startup, directrice du marketing et des opérations de Hassle.com.

Hassle signifie en anglais corvée, ou travail pénible. Si l'on n'a pas peur de la caricature, on peut considérer Hassle comme le Uber du ménage ; il s'agit en effet d'une site participatif qui facilite les réservations d'un service de ménage en ligne, où chacun peut s'inscrire, en entrant simplement son code postal, ainsi que le créneau et la fréquence souhaités pour le ménage.

Une fois ces éléments saisis, Hassle vous propose une poignée de personnes - environ 5 - avec les informations générales les concernant, notamment la photo et les avis des clients. Vous pouvez alors choisir ceux qui vous intéressent, puis vous procéderez au paiement. Les personnes concernées vont alors recevoir un SMS leur signalant l'offre proposée, et elles pourront ensuite choisir de l'accepter ou non. Naturellement, premier arrivé, premier servi.

Hassle présente plusieurs avantages : l'heure de travail est facturée à 15,90€, mais elle peut faire l'objet d'une déduction fiscale de 50%, au titre du service à la personne. Le prix réel de revient est donc de 7,95€ par heure pour le client, des tarifs très compétitifs sur le marché, y compris dans la sphère du «travail au noir». Pour le travailleur, la rémunération est de 13€ par heure, soit un tiers de plus que le SMIC. Enfin, la sélection des travailleurs par le site, ainsi que les critiques des clients, permettent d'être sûr d'avoir affaire à des personnes sérieuses et compétentes.

L'équipe a remporté le prix Start-up de l'Année 2013 au Tech City Awards, et la place de marché du ménage financée à hauteur de 6 millions de dollars par le fonds américain Accel Partners. Si le succès est au rendez-vous, il lui reste donc à accélérer son développement local en France, certes dans un secteur concurrentiel, mais en plein essor. En outre, la startup projette d'étendre sa plateforme à d'autres catégories de services, notamment, le coaching personnel, le soutien scolaire... et bien d'autres.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :