post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Metaio, l'ambitieux projet de rendre tactile n'importe quelle surface



C'est le début d'une nouvelle aventure pour cette startup allemande qui propose un procédé technologique utilisant la réalité augmentée associée à une technologie tactile thermique.

Depuis plus d'un mois, l'entreprise Metaio s'amuse à diffuser des informations selon lesquelles une nouvelle technologie permettra bientôt de "cliquer" sur toutes les surfaces. Cette idée folle contrasterait avec la situation actuelle, où les smartphones et les tablettes ont quasiment le monopole du tactile. Le génie du procédé est d'offrir à l'utilisateur la possibilité d'interagir avec à peu près n'importe quoi, un objet, une surface ou un produit - en le transformant en surface tactile - pour accéder à des données supplémentaires. Pour vous donner une idée de ce que l'on peut faire avec ce type de technologie, ici indépendante des lunettes, voici en images, une des démos que l'on pouvait voir au laval Virtual 2013 sur une surface modelable et coloriable.

C'est ce que l'on appelle la réalité augmentée, où l'interaction avec le contenu des applications s'effectue grâce au simple toucher sur l'écran. Les autres types d'interaction (visuelles avec notamment Google Glass) sont pour le moment plus marginales, mais cela ne perturbe pas Metaio, qui compte lancer une caméra sensible aux infrarouges, et qui détectera donc nos traces thermiques. Cette technologie appelée, Thermal Touch, propose de voir le monde qui nous entoure à l'aide d'une interface portable, une tablette associée à une caméra infrarouge, et de se voir immerger visuellement au sein d'un environnement devenu tactile.

Les traces thermiques qui nous intéressent ici sont naturellement les doigts, qui laissent des traces quand un utilisateur touche l'écran de la tablette. Le logiciel Metaio en fait une lecture et l'interprète comme le choix de l'utilisateur. Le procédé ne date pas d'aujourd'hui, mais il est plus simple que les projets précédents, puisqu'il n'y aura pas de marqueur physique. Il faudra encore l'explorer pour arriver à le maîtriser et à en faire quelque chose d'utile, mais le but est bien de faire de cette technologie un outil totalement indépendant des lunettes, et donc de rendre n'importe quelle surface solide potentiellement tactile et connectée !

L'image du mur d'une pièce qui devient une surface entièrement tactile, ne sera peut être bientôt plus un rêve. Dans la vidéo de présentation de la technologie Metaio, on y voit entre autres, une lectrice d'un magazine papier qui clique sur un produit et obtient un lien pour l'acheter en ligne. L'idée est là, et les possibilités de développement et d'application sont infinies ! dans un secteur dynamique qui devrait générer jusqu'à 1.5 milliards de revenus d'ici à 2015, selon le cabinet d'étude Juniper Research.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :