post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Urway, le covoiturage idéal pour les soirées arrosées



Cette application gratuite de covoiturage de proximité peut aussi aider à sauver des vies humaines.

Sorte de BlablaCar urbain, Urway est une nouvelle application développée en septembre 2014 par deux jeunes étudiants, Alexandre Dupont et Cyril Lopez, ex-cursus en école d'ingénieur, à l'ECAM Rennes. Une idée qui a été primée lors de la 2ième édition du concours Digiprize, et que l'on peut qualifier d'utilité publique, puisqu'il s'agit de trouver quelqu'un, pour raccompagner chez elle, une personne en état d'ivresse qui ne doit pas prendre le volant.

Le but est donc d'éviter le risque d'un retrait de permis lié à une conduite sous l'emprise de l'alcool ou pire encore, un grave accident de voiture. Car, ne l'oublions pas, l'alcool est à l'origine de 31% des accidents mortels, et dans 85 % des cas, les responsables sont des buveurs occasionnels qui sortent d'un pot entre amis, d'un repas bien arrosé ou d'une fête sans Capitaine de soirée pour rentrer sereinement chez soi.

En réalité, Urway comporte deux modes : un mode jour et un mode fête. Le mode jour est classique dans l'univers du covoiturage, mais il est plus adapté aux petits trajets dans les villes qu'aux longs trajets, pour lesquels BlablaCar est déjà bien ancré. En revanche, le mode fête présente une vraie originalité, puisqu'il se veut au service des gens qui ont consommé de l'alcool, dans le but de prévenir des accidents liés à l'alcool au volant.

L'application permet de trouver un Sam — celui qui ne boit pas — autour de soi, et, avec qui, on rentre en contact par le biais d'un chat pour indiquer notamment, sa destination et son heure de départ. En jouant sur la proximité et la mobilité urbaine des utilisateurs, cela permet à une personne qui a une voiture, mais qui est au-dessus du seuil d'alcoolémie toléré de se faire reconduire chez lui par un piéton sobre, qui a le permis de conduire, qui n'a pas de moyen de transport et passait dans le coin, et qui pourra ainsi par la même occasion se rapprocher de chez lui.

L'utilisateur de UrWay renseigne sa situation, qui peut être par exemple "je suis à pied et j'ai bu", et va ensuite rechercher les profils qui l'intéressent. Dans l'exemple donné ici, le piéton ivre qui n'est pas en état de conduire, recherchera les utilisateurs qui ont comme situation "j'ai une voiture et je recherche un passager". Face au fléau que représente toujours l'alcool au volant, cette application pourrait, en cas de succès, avoir des résultats très bénéfiques.

Actuellement, l'application gratuite disponible sous Android et sous iOS, permet de mettre directement en relation des personnes à proximité dans toute la France, de plus, l'application existe aussi en anglais. Le paiement des conducteurs est possible, mais pas obligatoire, puisque le service est en principe gratuit. Cela devrait permettre d'attirer également les étudiants et les personnes aux faibles revenus.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :