post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

En Voiture Simone, le permis auto moins cher sur Internet



Cette auto-école 100% en ligne propose de s'entrainer au code la route et de réserver des leçons de conduite moins chères avec un apprentissage s'appuyant sur un réseau national de moniteurs indépendants.

Chaque jeune a au moins une dizaine de raisons de repousser le moment où il passera le permis de conduire : manque de temps, manque d'argent, ou encore éloignement géographique ; tant d'éléments qui peuvent facilement démotiver.

Pour répondre à ces contraintes, alors que 800 000 candidats se présentent chaque année au permis, il existe désormais En Voiture Simone, une auto-école agréée par la préfecture, mais, de plus, un site Internet sur lequel chacun peut s'inscrire, puis accomplir, à partir de son ordinateur, de sa tablette, ou de son smartphone, des exercices de code similaires à ceux qu'il effectuerait dans une auto-école traditionnelle.

Il est également possible, à partir du site, de commander localement des leçons de conduite auprès de moniteurs diplômés qui sont évalués par la communauté des élèves. La mobilité des cours de conduite sur tout le territoire est un sérieux atout qui résout le problème des étudiants souvent contraints aux déménagements lors de leurs études (80% des apprentis conducteurs sont âgés de 16 à 25 ans).

Etoffer le réseau de moniteurs indépendants dans l'Hexagone, est d'ailleurs l'une des priorités des deux co-fondateurs de la jeune pousse pilotée par Edouard Polese 27 ans, CTO d'En Voiture Simone, diplômé ingénieur de l'ESTP et d'un Master en entrepreunariat de l'ESC Grenoble, et Edouard Rudolf 30 ans, Ex-Cursus à l'IPAG, et Master en finance de ESCP Europe. Même si, actuellement, la startup est déjà largement présente dans les grandes villes telle que Paris, Lille, Strasbourg, Amiens, Lyon, Montpellier, Mulhouse, Avignon et Nice... permettant de proposer un apprentissage de la conduite dans un maximum de départements.

En conséquence de sa simple nature de site Internet, En Voiture Simone fonctionne selon un modèle économique très avantageux par rapport à celui des auto-écoles traditionnelles, soumises à des contraintes financières plus importantes. A noter toutefois, que la startup En voiture Simone dispose d'un local aux normes pour l'enseignement de la conduite, puisque c'est l'une des conditions essentielles pour obtenir l'agrément préfectoral. Résultat, un seul local et une immense une zone de chalandise numérique permettent le développement de l'activité et d'importantes économies d'échelle.

Ainsi, le tarif complet à 680 euros, pour une vingtaine d'heures de conduite (incluant le pack code) est introuvable dans les auto-écoles traditionnelles, où la formule complète avoisine plus souvent le double de ce tarif concurrentiel. Un facteur à prendre en compte pour un candidat malchanceux au permis et qui devra le repasser avec temps d'attente obligeant les candidats à payer de nouvelles leçons de conduite. Dévastateur pour le portefeuille. Pour mémoire, le taux de réussite national à l'examen du permis de conduire se situerait en moyenne à 60%, à Paris, 44% des candidats obtiennent leur permis au premier examen (chiffres de 2011).

Par ailleurs, sur la plateforme, il n'est pas obligatoire d'acheter un pack d'heures de conduite, il est possible de réserver les heures par unité, et sans engagement. En accord avec le moniteur, l'élève peut librement choisir le lieu et l'heure de la séance de conduite. Chacun a un livret d'apprentissage en ligne, à partir duquel il peut suivre ses progrès, et savoir quand il sera prêt à passer le permis, en outre, l'inscription aux examens est gratuite et les apprentis conducteurs sont accompagnés dans les démarches pour pouvoir s'y inscrire en candidat libre.

"En voiture Simone" est restée dans les mémoires collectives, mais, que se cache-t-il derrière cette expression drolatique ? pour la petite histoire, Simone Louise de Pinet de Borde des Forest, devient en 1929, l'une des premières femmes françaises à obtenir son permis de conduire avant d'entreprendre une longue et brillante carrière de pilote automobile. Elle deviendra une championne de son époque sans avoir le moindre accident avec un infini talent et un art maîtrisé de la conduite sportive.

L'histoire aurait pu en rester là… avant de devenir une expression populaire qui marque encore les esprits, et aujourd'hui, le nom d'une startup qui roule sur un marché anticipant depuis quelques mois la réforme du permis.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :