post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Cinéma. Independence Day : Resurgence reprend le cours de l'histoire



Pour ceux qui auraient oublié le premier Independance Day, il était bon de s'intéresser à cette Resurgence, les deux films étant signés par le même cinéaste.

Le film revient 20 ans après l'invasion, Independence Day Resurgence est la suite du film phénomène de 1996, un des meilleurs films blockbusters-science-fiction-catastrophe, à 200 M$, devenu emblématique avec des scènes mythiques intenses. Bien sûr, beaucoup de fans attendaient la suite avec impatience.

Dans ce nouvel opus, dans le cadre d'un programme de défense mondial pour répondre aux attaques venues de l'espace, les terriens se sont dotés de la technologie extra-terrestre récupérée lors de la précédente invasion. Une résolution que l'on doit au sympathique professeur David Levinson (Jeff Goldblum), devenu directeur du Programme « Earth Space Defense », de la Défense spatiale.

Après leur première échec, les extraterrestres reviennent afin d'annihiler l'humanité. La terre est à nouveau menacée par une catastrophe d'une grande ampleur, mais cette fois-ci avec une puissance de feu sans précédent depuis la première attaque en 1996. Pour éviter le pire, les humains qui ont toujours su qu'ils reviendraient, vont devoir une nouvelle fois s'allier pour une riposte de la coalition des nations de la terre, afin d'éradiquer cette menace extraterrestre.

Pendant plus de deux heures, le réalisateur surpasse le premier opus avec un scénario encore plus catastrophe, imaginant une attaque alien avec une puissance de feu sans précédent et d'une ampleur inimaginable sur les des métropoles et monuments célèbres de la planète. Une guerre interstellaire menée par Roland Emmerich, doué d'une extraordinaire imagination visuelle, qui manipule à merveille l'imagerie SF, avec des scènes spectaculaires, des vaisseaux plus imposants, dont, un vaisseau-mère gigantesque mesurant 5.000 km de diamètre et utilisant sa propre gravité pour perturber celle de la Terre.

VIDEO
video
Demooz - vidéo officielle

Le réalisateur Roland Emmerich a intégré de nouvelles recrues sans avoir à mettre au placard les personnages historiques tels que Jeff Goldblum ou Bill Pullman, qui ont tous les deux repris leur rôle dans cette suite... et, malheureusement, sans Will Smith, qui avait fait léviter les foules en réalisant des miracles au cours de sa résistence contre la aliens pendant la guerre de 1996.

Qu'est-il donc arrivé au Capitaine Hiller (Will Smith) par la suite promu Colonel ? on l'apprend sur Warof1996.com dédié à Independence Day Resurgence enchaînant aussi la suite des événements qui se sont déroulés depuis la fin du premier film avec la victoire contre les aliens, notamment la mort prématurée du Colonel Steven Hiller durant le test d'un prototype d'un chasseur de combat hybride alien - terrien. Mais qu'on se rassure, le fils du Colonel Steven Hiller Dylan (Jessie Usher), désormais pilote de chasse, est là pour assurer la relève.

Si, le premier film apocalyptique et patriote, avait un parfait équilibre entre second et premier degré, le maître des films catastrophe veut vraiment que tout le monde prenne ce nouvel opus au second degré, saupoudré d'ironie et d'humour, le scénario penche vers une immense parodie. Au milieu de quelques incohérrences scientifiques, d'une débauche d'effets spéciaux de folie et d'un scénario qui reste basique ... le film Independence Day Resurgence rempli son job en proposant un divertissement réussi de SF.

Au final, c'est un spectacle grandiose à prendre tel qu'il est pour amateur du genre, avec destructions massives, séquences d'action et courses-poursuites, alors que se profile déjà en coulisse le troisième volet. Un film de science-fiction américain de Roland Emmerich. Avec un casting rajeuni : Liam Hemsworth, Maika Monroe, Jessie Usher, Charlotte Gainsbourg, Travis Tope, Joey King, ...


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :