post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Keycoopt, le recrutement par cooptation



Cette plate-forme innovante a pour ambition de permettre de recruter les meilleurs candidats grâce au principe de recommandation via le sourcing collaboratif.

Lorsqu'on lui demande de dénicher un directeur de marque avec de l'expérience, parlant le mandarin, faisant du sport et étant d'accord pour venir travailler à Lille, Antoine Perruchot, expert en recrutement depuis une dizaine d'années, décide de faire fonctionner son réseau, en passant différents coups de téléphone à des amis travaillant à Shanghai, Hong-Kong, ou Moscou. Plusieurs profils ont émergé de ces coups de fil, et l'un d'entre eux a finalement été recruté.

C'est donc grâce à la cooptation qu'Antoine a réussi à recruter ce candidat. Partant de cette idée, il a décidé de créer Keycoopt, un réseau de coopteurs pour le recrutement regroupant essentiellement des entrepreneurs et des professionnels de divers secteurs d'activité. C'est donc un service en ligne spécialiste du recrutement des cadres, proposant une solution e-recrutement en mode SaaS, que l'on peut qualifier de mix innovant entre un réseau social privé et un jobboard, l'équipe des consultants assurant l'interface entre coopteurs, candidats et recruteurs. Grâce au sourcing collaboratif, l'équipe de Keycoopt est à même de proposer en moins de 15 jours une pré-sélection de candidats qualifiés au cours d'entretiens téléphoniques pour les présenter au recruteur qui gagne un temps précieux.

Véritable accélérateur qualité du process de recrutement, Keycoopt a déjà effectué une première levée de fonds de 1.5 millions d'euros pour pouvoir se lancer rapidement. Cet investissement a rapidement porté ses fruits, puisque le site compte déjà un réseau de plus de 18 000 coopteurs, et des clients prestigieux comme L'Oréal, Leroy Merlin, ou Danone.

Selon les missions confiées par les entreprises, les coopteurs sont évidemment sélectionnés en fonction de leur localisation, de leur secteur d'activité, de leur métier et de leur réseau relationnel. Lorsqu'un recrutement est validé, le coopteur dont le candidat a été recruté reçoit une prime de 750 euros en récompense du service rendu comme chasseur de têtes, de son côté, l'entreprise cliente verse 10% de la rémunération annuelle brut du candidat à Keycoopt. Cette nouvelle pratique de sourcing de recrutement semble faciliter la manière de repérer les meilleurs candidats et d'établir une relation de confiance dans la durée avec les recruteurs. Il s'agit peut être ici du mode de recrutement de demain, qui se veut plus rapide, plus simple, et plus efficace que le recrutement classique.

En juin 2014, la start-up a conclu une nouvelle levée de fonds de 1,4 millions d'euros, avec une volonté de s'internationaliser et d'étendre son réseau de coopteurs. Créée en 2012, par Nicolas Crestel, directeur de Keycoopt et Manuel et Antoine Perruchot, président et fondateur, cette jeune entreprise Lilloise, connaît un développement intéressant, qui en fait un acteur du marché du recrutement des cadres à suivre de près au cours des prochains mois.

Credit Image © Keycoopt (FB)


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :