post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

Leap Motion, la fin de la souris ?



Si le cinéma nous fait encore rêver avec l'informatique du futur, depuis quelques mois la fiction est devenue réalité, Leap Motion permet de contrôler un ordinateur sans y toucher.

Les souris, joysticks, écrans tactiles et trackballs vont-ils finir à la casse ? Leap Motion, boîtier de la taille d'une grosse clef USB, permet maintenant d'utiliser son ordinateur de façon intuitive, juste en bougeant les mains. Le capteur est si sensible qu'il permet de détecter simultanément les mouvements des dix doigts des deux mains. Et il est compatible avec Google.

Le Figaro l'a déjà comparé au tableau de bord de Tom Cruise dans Minority Report, où le héros peut manipuler un grand nombre d'outils simultanément et ce sans le moindre contact.

Si l'utilité de ce boîtier n'est pas évidente pour les opérations de base (faire une requête sur Google), elle le devient pour des usages plus complexes comme l'utilisation de Google Street View ou Google Earth.

Peu pratiques à explorer avec une souris, ces cartes en trois dimensions deviennent enfantines avec Leap Motion, comme le montrent cette vidéo et celle-ci.

Les possibilités sont telles que des applications professionnelles sont envisagées, comme par exemple le pilotage de drone, beaucoup plus naturel avec Leap Motion qu'avec un joystick ou une manette.

Est-il possible d'envisager un jour des opérations chirurgicales via Leap Motion ? car il est capable de détecter des mouvements de l'ordre du centième de millimètre, des doigts mais aussi des stylets pour tablettes tactiles, par exemple. Le champ des possibilités semble en effet infini.

Et le prix est étonnamment démocratique au regard des performances : 80 $ (60 €) seulement sur Amazon pour un boîtier qu'il suffit de brancher à un port USB.

Le seul inconvénient est que contrairement à une souris, qui est immédiatement utilisable, Leap Motion requiert l'installation d'applications spécialisées.

Une inconnue demeure également : si les démonstrations sont impressionnantes, on ne sait pas vraiment comment les applications seront paramétrées : faudra-t-il programmer à l'avance les différents mouvements des mains et des doigts et leur associer l'effet désiré ?

Comment, par exemple, l'imitation de la gâchette sera-t-elle comprise par l'ordinateur dans un jeu de combat ?

Pour l'heure, on peut donc toujours se demander si c'est le mode d'interaction de demain, l'interface parfaite homme machine, ou si le contrôle du bureau se fera toujours en grande partie avec la souris!

En tout cas, ce boitier intelligent est une petite révolution dans l'univers des nouvelles technologies pour les utilisateurs comme pour les codeurs. Compatible Windows, Mac et Linux, un marché d'applications se dessine pour Leap Motion. Sa sortie mondiale est prévue le 22 juillet, le Leap est également disponible ici sur Amazon.co.uk.

Notes

[1] Crédits photo : Phillie Casablanca (Creative Commons By-SA 2.0)


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :