post
Credits
Image voir Notes de fin - Article: , Surfandbiz

NyTimes, l'art et la manière astucieuse de partager des tweets



Les réseaux sociaux sont de puissants outils de marketing viral. Voici, une fonctionnalité de partage à la fois simple, astucieuse et pertinente qui peut être utile aux éditeurs en ligne.

En lisant, un article assez long du New York Times, du 25 aout 2013, intitulé « The God of SNL Will See You Now », on y repère très vite une série de (14) phrases surlignées. Jusque-là, rien d'original puisque que l'on pourrait imaginer une simple technique de marquage en CSS avec les balises span permettant de délimiter une zone de texte à mettre en valeur avec quelques effets.

Mais, de plus, dans cet article, on y repère, à chaque fois en fin de phrase, le logo de twitter : l'oiseau bleu. Il ne s'agit donc plus d'un simple effet de surlignage en CSS, mais d'une fonctionnalité très simple et pratique pour tweeter directement des passages au cours de la lecture intéressante d'un billet. Il suffisait d'y penser.

Autrement dit, si un internaute clique sur une de ces zones encodées, une pop-in s'ouvre pour lui proposer de partager un extrait de texte sur le réseau twitter. Première remarque importante, cette astuce n'est pas du tout intrusive pour l'expérience utilisateur ; on n'est pas dans l'incitation à tweeter mais bien dans le but de faciliter le partage d'une phrase ou d'un message pertinent sur twitter.

Genèse de l'idée

En fait, il s'agit d' une expérimentation très intéressante, mise au point entre le New York Times et Twitter, qui vise ; primo, à vérifier l'efficacité d'un telle fonctionnalité ; secondo, à diversifier le contenu des tweets trop souvent semblables comme ils l'expliquent ici, sur leur blog. Car, sauf modification manuelle du twittos par un éventuel copiez-collez d'une phrase du billet, c'est le plus souvent le titre des articles qui est pris en compte.

En terme de résultats, si l'on écarte le fait, que l'échantillon testé se réduit à un seul billet et que le New York Times est un média à grande audience ; grâce à l'insertion de ces phrases clés, les passages de l'article en question ont tout de même été tweetés 11 fois plus souvent que la moyenne des 500 articles les plus partagés du mois précédent. Le résultat brut est donc prometteur et permet de multiplier le nombre de partages sur Twitter.

Un autre aspect important, l'auteur garde la main sur la diffusion et le contenu du tweet, - tout automatisé, n'est pas toujours la meilleure des solutions. Il peut choisir quelques phrases pertinentes pour communiquer sur son article, en alternative à un titre choc qui peut déplaire à un internaute qui ne le partagera pas. Enfin, à ce stade, le code reste simple à intégrer et c'est primordial. L'objectif permanent du codeur doit être d'alléger le plus souvent possible son code html, le minifier, et d'embarquer le strict nécessaire de javascripts.

Concrètement, pour implémenter cette fonctionnalité, gagner du temps et rester dans le pré-paramétré, on peut utiliser l'outil GeneraTweet mis à disposition par l'agence social media : Atchik-Services. Vous devrez intégrer une fois pour toute, un fichier CSS pour le côté visuel, couleur du background, et le code HTML pour chaque phrase qui activera cette fonctionnalité.

On peut bien sûr faire quelques modifications : créer une classe en php et en HTML5, profiter de certaines balises pour alléger sa mise en place :

Code HTML5

<p><a href="https://twitter.com/intent/tweet?url=http%3A%2F%2FmSite.com%2FmPage&text=+">
<mark class="yellow">ma phrase à twitter</mark>
<i class="icon-twitter color-sky"></i></a></p>

Notez que dans ce code plus court, on utilise la balise html5 mark pour appliquer un style surligné et que l'on gagne en performance en remplacant l'appel de l'image par une fonte-icône de twitter, ces polices d'icônes sont de plus en plus utilisées sur le web en particulier sur des sites en responsive design comme celui-ci. Aujourd'hui, les nouvelles idées technologiques et créatives même les plus simples ne sont pas à négliger.


   A lire aussi

  • A la Une en ce moment sur le réseau

       Suivez sur Twitter les gazouillis et l'info en continue sur les tags :